3 conseils simples pour réduire votre incontinence

Vous avez depuis peu des fuites urinaires ? Vous souffrez d’incontinence et ne savez pas quoi faire ? L’un de vos proches vous a demandé de l’aide concernant l’incontinence et vous ne savez pas comment l’aider ? Alors cet article est fait pour vous. Nous vous donnons ci-dessous trois conseils très simples afin de tenter de réduire votre incontinence. Toutefois, nous vous recommandons vivement de consulter un médecin. Commençons sans plus attendre en découvrant notre premier conseil. C’est parti !

Arrêtez de fumer pour garder votre vessie en bonne santé

Les personnes souffrant d’incontinence urinaire devraient faire ce qu’elles peuvent pour arrêter de fumer. Des études ont montré que les personnes qui fument sont plus sujettes à l’incontinence. Le tabagisme endommage les très petits vaisseaux sanguins de notre corps et provoque une faiblesse des tissus. En outre, le tabagisme peut entraîner une toux, qui peut provoquer des fuites d’urine en exerçant une pression sur les muscles du plancher pelvien.

Enfin, le tabagisme triple le risque de cancer de la vessie, dont un signe précoce peut être le besoin d’uriner souvent ou l’envie d’uriner immédiatement, même lorsque la vessie n’est pas pleine. Fumer affecte en effet tout votre corps. Vous n’êtes donc pas seulement sujet à un cancer du poumon, vous pouvez très bien avoir un cancer de la vessie à cause de la cigarrette. Nous vous recommandons donc naturellement d’arrêter de fumer le plus tôt possible. Rendez-vous sur www.senea.fr pour des protections efficaces.

Passez en revue vos médicaments pour repérer les problèmes potentiels

De nombreux médicaments peuvent contribuer à l’incontinence urinaire, notamment :

  • Les diurétiques, comme le Lasix (furosémide) et le Bumex (bumétanide), qui augmentent la production d’urine par les reins.
  • Les relaxants musculaires et les sédatifs, comme le Valium (diazépam) et l’Ativan (lorazépam), qui détendent l’urètre et augmentent le besoin d’uriner. Ils peuvent également vous rendre moins sensible au fait que votre vessie est pleine.
  • Les narcotiques, tels que la morphine et l’oxycodone (Percocet), qui détendent la vessie et la font retenir l’urine. Cela augmente le risque d’incontinence par regorgement (fuites entre les visites aux toilettes), car il est difficile pour la vessie de se vider complètement.
  • Les antihistaminiques détendent également la vessie.

Si vous pensez que vos médicaments sur ordonnance ou en vente libre peuvent causer ou aggraver votre incontinence, rassemblez-les et apportez le plus grand nombre possible de vos médicaments chez votre médecin. De cette façon, votre médecin pourra déterminer s’il faut modifier la posologie, arrêter de prendre certains d’entre eux ou s’il existe d’autres médicaments sans le même effet secondaire.

Évitez certains jus et aliments

En effet, certains aliments peuvent contribuer à l’incontinance. Nous vous recommandons en premier lieu de réduire votre consommation de café. De même, en arrêtant de boire de l’alcool, vous pouvez avoir des résultats. Enfin, certains fruits comme les pommes, le jus de pomme, l’ananas, le jus d’ananas et ce type de fruits acides peuvent être la cause de votre incontinence. Nous vous recommandons donc de supprimer ces aliments et jus de vérifier si les choses changent.

Facebook
Twitter
LinkedIn
About Sarah Albertson
About Sarah Albertson

Ex-globe trotteuse, je suis journaliste chez multifaskool depuis 2015. Je focalise mes articles sur les conseils beauté et les soins du corps.